préparer un appartement pour un coliving

Comment préparer un appartement pour un coliving en 3 étapes

Dans la mesure où construire n’est pas une solution adaptée pour les nomades, d’autres alternatives plus flexibles ont vu le jour pour leur permettre de se loger correctement. Le coliving est la nouvelle tendance du moment. À défaut de pouvoir proposer la location des belles grandes propriétés au nombre important d’immigrants dans les grandes villes, les propriétaires ont lancé la tendance mi-cohabitation mi-coworking.

Toutefois, les biens immobiliers voués à cet effet doivent se soumettre à certaines contraintes afin de remplir toutes les conditions qu’un tel espace implique. Si vous souhaitez vous lancer dans cette voie, voici les 3 étapes de base pour préparer dans les règles de l’art votre appartement.

Anticipez les espaces requis par ce type de location

Le coliving est perçu comme étant une forme moderne de logement où l’habitat et le mode de vie se mêlent. De par le nombre d’individus partageant un même espace de vie, ils sont également amenés à partager un ensemble d’intérêts, de valeurs et/ou d’intentions dans l’esprit de l’économie du partage.

Ainsi, comme bien expliqué dans les sites spécialisés à ce sujet tels que https://flexiroom.eu/, les espaces dans ce type de local se divisent en deux parties bien distinctes, à savoir l’espace privatif sous forme de location meublée, et un lieu de vie commune avec des services.

Définir la structure d’un coliving n’est pas chose aisée, car il vous faudra fixer la limite entre l’espace commun et l’espace privé. Pensez à installer des chambres, l’espace bureau + vasque, les toilettes, une cuisine ou une kitchenette, ainsi qu’une buanderie (ou une simple machine à laver). Votre demeure doit pouvoir répondre à tous les critères indispensables dans une maison, et parfois même plus avec l’option coworking.

économie immobilière

Définir le budget et la zone d’investissement

Votre appartement actuel n’est certainement pas préparé à cet effet, du moins pas pour l’instant. Procéder à l’aménagement pour un tel projet nécessite un fonds considérable, surtout si l’on veut faire les choses bien. Après une étude au préalable du marché, vous devez avoir une certaine estimation des gains futurs que vous pourriez faire. Définissez votre budget ainsi que la zone d’investissement en fonction de votre objectif.

Également, considérez la rentabilité du projet dans la location géographique de votre appartement. Suivez la tendance du marché et penchez-vous sur la tendance de la demande locative des environs. D’un côté, plus elle proviendra des étudiants, moins l’espace privé sera développé. D’un autre, plus cette demande émane des jeunes actifs, plus l’espace privé sera développé.

Soyez plus créatif et ambitieux

Le coliving a le vent en poupe, notamment dans les villes où l’économie immobilière est en plein essor. De grandes entreprises et investisseurs étrangers se focalisent sur des projets tous aussi révolutionnaire qu’extravaguant. Mais les particuliers ont aussi leur chance de réussir avec un peu d’originalité.

Suivant les besoins du marché, osez proposer des idées originales comme l’exclusivité à une communauté en particulière ou au contraire, un endroit dédié pour toutes les cultures. Bien que la diversification soit bien perçue par tous, avoir au moins une chose en commun rendra cette mode de vie plus intéressante.

Author: Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *